Dossier Renault

Renault et le sabotage de la production de guerre - 25 Nov. 1939.


Liste des 24 arrêtés Renault, 24 Juillet 1942.

Renault et la réparation des chars pour la Wermacht - 1 et 4 Aout 1940.


CONTINGENTS POUR CONSTRUCTION DE LA FONDERIE DES USINES RENAULT AU MANS,

POUR CHENILLES DE CHARS, 17 NOVEMBRE 1942

Renault état d’esprit communiste résistant
- 16 Mai 1941.


LOUIS RENAULT INSISTE SUR L’ÉVACUATION DE BILLANCOURT  - 26 Août 1943.

COA et commandes allemandes de chars à RENAULT ET AUTRES, 27 MAI 1941


DÉVELOPPEMENT DES CAPACITÉS DE LA SAUR, EFFECTIFS 1940-1943, SERVICE

STATISTIQUE DU COA, 4 NOVEMBRE 1943

BÉNÉFICES EXCEPTIONNELS DE LA SAUR, WI RÜ STAB, 13 JANVIER 1942,


Renault mourant, Neuilly s/ Marne, 16 Oct 1944.

AUGMENTATION PERMANENTE DES CAPACITÉS ET CONSTRUCTIONS DE LA SAUR, AVEC L’APPUI ALLEMAND, 26 JANVIER 1942


Autopsie L. Renault 13 Fév. 1956

Depuis le 8 janvier 2011, date d’un dossier de 5 pages, extrêmement favorable aux héritiers Renault, rédigé par Pascale Robert-Diard et Thomas Wieder du Monde Magazine, intitulé : « Renault. La justice révise les années noires », il a été strictement impossible d’obtenir des grands media, écrits ou télévisuels, malgré des demandes réitérées, le droit de faire connaître aux lecteurs, auditeurs ou spectateurs la thèse contestant celle des héritiers Renault, désormais engagés dans une action en indemnisation contre l’Etat.

Le service public de télévision a déjà, à deux reprises, sur France 2, les 2 mars et 26 avril 2011, accordé à des heures de grande écoute voix exclusive aux héritiers. Le 3 août 2011, sur Europe 1, Franck Ferrand, a associé M. Laurent Dingli, dans son émission Au cœur de l’histoire, à l’indispensable réhabilitation de l’honneur de Louis Renault mis en cause par des historiens acharnés à « salir la mémoire de Louis Renault »,

Pour la troisième fois depuis mars, le service public donne la parole aux héritiers Renault et à au moins un historien qui soutient ou ne conteste pas la thèse de ceux-ci, et interdit de parole l’histoire fondée sur les sources originales. Le faux « débat » programmé, et déjà enregistré, sera diffusé au soir même ( 14 décembre 2011) de la première audience vraiment importante du procès que les héritiers Renault ont engagé le 9 mai 2011 contre l’État. Il risque, une fois de plus, de peser unilatéralement sur le cours de la justice.

La presse a le devoir théorique, jusqu'ici bafoué, d’informer sur la situation et les citoyens celui de protester contre une partialité qui met ladite presse, privée et publique, au service exclusif des héritiers de Renault qui ont engagé un combat contre la vérité historique au profit d’une prétendue quête désintéressée de réhabilitation avant de se lancer dans une action judiciaire en indemnisation concernant tous les contribuables français. Il convient d’exiger du service public, que ceux-ci financent directement, le respect du pluralisme : or, celui-ci a été bafoué avec application depuis janvier 2011, date où est entrée dans le domaine public la grande offensive des héritiers de Renault, parée dans un premier temps des atours de la nécessaire « réhabilitation » morale, révélée le 9 mai pour ce qu’elle était, une opération financière de grande envergure.


Vous trouverez ici douze des pièces d’archives qui attestent, sans aucun doute possible, l’ampleur de la collaboration de Louis Renault avec l’Allemagne, que je borne à la seule période septembre 1939-Libération. Je me propose, dans la période à venir, à publier un grand nombre de documents provenant des fonds d’archives concernés (copies des archives de la Préfecture de police; transcriptions des fonds Lehideux de Haute-Cour, 3 W, sous dérogation particulière et donc interdits de photocopie et de photographie).


Bien cordialement,


Annie Lacroix-Riz





DOSSIER RENAULT : ARCHIVES ET DOCUMENTS

Au 12 Décembre 2011

POUR ACCÉDER AUX ARCHIVES CLIQUEZ SUR LE DOCUMENT SOUHAITE :


                    COMPLÉMENT AU DOSSIER EN DATE DU 20 Décembre 2011 :

Lettre ouverte à Europe 1, 1° à propos de la contribution de la station à la campagne de propagande du couple Renault-Dingli depuis le 3 août 2011 (avec pièces jointes), et 2° commentant la signification de douze pièces d’archives originales sur Louis Renault entre novembre 1939 et les lendemains de son décès.

Lettre ouverte à Europe 1 du 23 Décembre 2011


Lettre à Europe 1 du 04 Août 2011

Tribune  dans le journal l’Humanité du 23 décembre 2011, par Claude Mazauric.


ARCHIVE SONORE : Émission « chroniques syndicales », Radio Libertaire - Paris 31/12/2011


                         COMPLÉMENT AU DOSSIER EN DATE DU 08 Janvier 2012 :

L'ensemble des documents qui  suivent  sont introduits par une « deuxième lettre à la presse », rédigée par
Annie Lacroix-Riz et que nous vous proposons de lire ICI :


                                                      DEUXIÈME LETTRE A LA PRESSE (08 Janvier 2012)

Renault et Lehideux, 1ière liste de la Sécurité Nationale d’arrestation des industriels - 08/1944


Gardiens de Fresnes tous professionnels en 1944.

Sûreté Nationale, critères d’arrestation - 28 Août 1944.


Paris-Presse, 16/02/1956.

Mandat d’arrêt trahison Renault - 16/09/1944.


Paris-Presse, 16/02/1956. ( suite de l’article)

L’Humanité  24/09/1944, Le Populaire 27/09/1944.


Le Figaro 3 Mars 1956.

Radiographie en mains veuve Renault - 09/02/1956.


Le Figaro 5 Juin 1956




Accès direct aux compléments du 20 Décembre 2011.


Accés direct aux compléments du 08 Janvier 2012.


Accés direct aux compléments du 07 Février 2012.


Vidéo de la réunion du 13 février 2012
à l’Assemblée Nationale

COMPLÉMENT AU DOSSIER EN DATE DU 07 Février 2012 :

Lettre ouverte à la presse sur « la déontologie des journalistes ».



Mesdames, Messieurs,


Vous trouverez ci-joints sept textes ou documents (le premier figure également ci-dessous) :


Deux textes relatifs à une grave manipulation, significative de la mise de certains moyens d'information au service exclusif des héritiers Renault, situation d’autant plus sérieuse que lesdits héritiers, invités le 11 janvier par la juge de mise en l’état du TGI de Paris à « se mieux pourvoir », ont fait le 26 janvier appel de cette décision d’incompétence, et que, consécutivement, leur campagne de « réhabilitation » est appelée à se poursuivre au rythme et selon les modalités observés depuis janvier 2011.


1° « La déontologie des journalistes » et l’imposture : Gérard Grizbec, Monika Ostler-Riess et les héritiers Renault;


2° Une présentation plus succincte de cette « manipulation grossière de l’information sur France 2 ».


3° La lettre adressée le 4 février au ministre de la Culture Frédéric Mitterrand par Marc Lacroix, président de l’association Esprit de Résistance.


4° L’invitation de l’association Esprit de Résistance à la réunion d’information sur ce dossier Renault qui se tiendra le lundi 13 février 2012 à 17h30, à l’Assemblée Nationale,  salle Victor Hugo, 101 rue de l’Université, 75007 Paris.


5° La présentation que fait Monika Ostler-Riess de son expérience professionnelle sur le site de sa société bavaroise de soutien linguistique post-scolaire (pour les non-germanophones, l’essentiel en est traduit dans le texte sur « La déontologie des journalistes »).


Deux pièces annexes extraites de la thèse de Monika Riess, publiée en 2002 chez l’éditeur Lang :


6° son avant-propos (Vorwort) exprimant sa vive reconnaissance au couple Renault-Dingli.


7° sa présentation des sources originales (Ungedruckte Quellen), qui n’occupent que deux pages.

Les non-germanophones ne comprendront pas l’avant-propos (traduit dans le texte sur « La déontologie des journalistes »), mais ils n’auront pas de peine à juger du volume exceptionnellement réduit desdites sources, qui constituent la matière essentielle d’un exercice académique de ce genre.

Tout lecteur d’ouvrages d’histoire – très au-delà des historiens professionnels - est à même d’en juger.


Bien cordialement,


Annie Lacroix-Riz, professeur émérite d’histoire contemporaine, université Paris 7

« La déontologie des journalistes » et l’imposture. Gérard Griebec, Monika Ostler-Riess, les héritiers Renault, 25/01/2012



Herzlich willkommen bei SPRACHENPOWER.


Une manipulation grossière de l’information sur France 2 - 12 Janvier 2012 « Télématin »



Remerciements de Mme Ostler-Riess en avant-propos de sa thèse. ( en surligné jaune ses remerciements  à Laurent Dingli et sa femme Héléne...)


« Esprit de Résistance », lettre à   F. Mitterand, Ministre de la Culture et de Communication.


Sources de la thèse Riess-Ostler - 2002

INVITATION À L’ASSEMBLÉE NATIONALE, 13 FÉVRIER 2012 A 17H30



REUNION DU LUNDI 13 FÉVRIER 2012 - PARIS - ASSEMBLÉE NATIONALE

















#